Aux antipodes, le Vietnam et le Sahel face aux défis alimentaires du changement climatique

Confronté à la dégradation des sols, un riziculteur du delta du Mékong doit élever canards et poissons pour laisser ses champs se reposer. Au même moment, un fermier du Niger se tourne vers des semences résistantes à la sécheresse pour affronter les faibles précipitations.

Accéder au site source