Changement climatique, quel avenir pour le douglas en Bourgogne ?

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Le Douglas, première essence de reboisement de la région Bourgogne-Franche-Comté, occupe une place importante dans l’économie de la filière forêt-bois de la région. Cependant, les canicules de 2003 et 2005 et les pics de chaleurs des dernières années combinées à un déficit hydrique ont provoqué de nombreux dépérissements. Ce projet a pour objectif de former les propriétaires et gestionnaires et de leurs apporter des outils afin de développer des sylvicultures alternatives et résilientes.

Description détaillée

Financé par le FEADER dans le cadre du Partenariat Européen pour l’Innovation, le projet « Changement Climatique, quel avenir pour le Douglas en Bourgogne ? » (2020-2022) a pour objectif de développer les connaissances sur la sylviculture du Douglas en réponses aux enjeux climatiques.

C’est un projet collaboratif entre le CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière), l’INRAE, l’Institut du Développement Forestier, l’Association des Futaie Irrégulières et la société forestière de la Caisse des dépôts et consignations.

Important dans l’économie de la filière forêt-bois de la région, le Douglas est cependant fortement impacté par l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des épisodes de canicules, qui, combinées à un déficit hydrique provoquent de nombreux dépérissements.

Face au changement climatique, les sylviculteurs de douglas regroupés dans le CETEF douglas se posent de nombreuses questions quant à l’avenir de cette essence en région. Ce projet a pour objectifs de donner aux sylviculteurs les moyens d’évaluer les risques encourus par les peuplements face au changement climatique, de tester et développer des sylvicultures alternatives et résilientes et de procurer des outils techniques et économiques pouvant aider les gestionnaires dans leurs choix sylvicoles.

Dans un premier temps, le plan d’action consistera à rassembler un vaste réseau régional de placettes d’essais et de références de douglas servant de socle pour un certain nombre d’études scientifiques et de tests. Des analyses des risques encourus par les peuplements seront réalisés dans un second temps, avant de s’intéresser au renouvellement des peuplements en constituant une base de données sur les peuplements réguliers, irréguliers ou mélangés.

La mise en place d’un réseau d’essais comparant la régénération naturelle, la plantation de douglas pure et la plantation mélangée complétera les essais de provenances et testera des essences de remplacement potentielles.

Les résultats attendus sont, à court terme, de former les propriétaires et gestionnaires et de leurs fournir des outils afin d’évaluer le niveau de vulnérabilité des peuplements face au changement climatique et de mettre en évidence des sylvicultures plus résilientes. A moyen terme, ce projet a pour ambition de poursuivre la recherche et les expérimentations initiées sur les sylvicultures résilientes et d’apporter aux propriétaires des pistes afin de renouveler les peuplements inadaptés. Enfin, ce projet a pour but à long terme de conforter et développer la filière douglas en Bourgogne et de disposer d’un réseau régional de références et d’essais afin d’analyser sur le long terme le comportement du douglas face au changement climatique.

Caractéristiques

Type d'action
Projets locaux
Conseils, aide à la décision
Réaliser et mettre en oeuvre
Études techniques
Recherches, innovations et expérimentations
Sensibiliser, former, diffuser la connaissance
Diffusion de connaissances
Thématique
Approche économique
Forêt
Impact
Impacts sur terre
Impacts sanitaires
Modification faune-flore
Localisation de l'action
Bourgogne
Date de début
Date de fin

47.328758239746, 5.0307116508484

Changement climatique, quel avenir pour le douglas en Bourgogne ?

Centre régional de la propriété forestière Bourgogne-Franche-Comté (CRPF)
18 Bd Eugène Spuller, 21000 Dijon