Technicien de collectivité et implication citoyenne

De la sensibilisation à l’action

De la sensibilisation à l’action

Afin d’impulser une dynamique en matière d’adaptation, les techniciens des collectivités territoriales peuvent sensibiliser, informer, et impliquer les habitants pour leur redonner une place de citoyen, acteurs de l’adaptation dans leur vie quotidienne.

Balade nocturne / Crédit : Marion Torterotot - Cerema

Balade nocturne participative concernant l’aménagement du quartier de la gare à Saint-Malo, février 2018

Crédit : Marion Torterotot - Cerema

Informer, impulser

Rendre acteurs les citoyens passe par des actions d’information sur les conséquences du changement climatique sur le territoire et sur la façon dont les habitants peuvent s’adapter, à l’image des balades métropolitaines de la Métropole Rouen Normandie ou de la sensibilisation aux aléas inondations à Tours avec le POLAU. Cette sensibilisation permet d’impulser des démarches d’implication citoyenne vers la transition.

Comprendre

Impliquer nécessite de comprendre les ressorts qui poussent les habitants à l’action. Cette compréhension s’appuie sur des enquêtes de types sociologiques ou de marketing, mais aussi des retours d’expérience sur les actions entreprises. « De très nombreuses études montrent l’importance des représentations des individus pour permettre une meilleure adaptation des territoires face au changement climatique », selon Anouk Bonnemains, docteure en géographie.

Dialoguer

Prendre en compte les motivations, les désirs, les souhaits mais aussi les appréhensions, voire les craintes que les habitants expriment sur l’avenir de leur territoire, nécessite de les faire parler : pour ce faire, il est possible de recourir à des questionnaires, ou d’organiser des accueils et des réunions publiques où toute parole doit avoir l’occasion de s’exprimer.

Initiatives citoyennes et démocratie participative

Ces actions favorisent les prises d’initiative citoyennes, dans la mesure où des conditions concrètes et favorables sont mises en œuvre. C’est ainsi que des outils de démocratie participative voient le jour et enrichissent les projets des décideurs. Des collectivités ont initié des budgets participatifs sur la gestion de leur territoire ou ont ouvert le financement de projets à l’épargne des riverains.

Ateliers-débats, réunions d’information, communications dans la gazette de la ville ou dans les journaux locaux, réseaux sociaux, balades thématiques urbaines ou rurales, nudges (« coups de pouce ») ou incitations psychologiques, concours, sensibilisation par le biais des écoles, budgets participatifs… de nombreuses solutions existent et permettent d’informer, sensibiliser et impulser des actions citoyennes.

Que dit le PNACC 2 ?

Mieux informer et mieux sensibiliser la population aux multiples enjeux de l’adaptation au changement climatique et au potentiel offert par les solutions fondées sur la nature permettra de créer un contexte favorable à la mise en œuvre de mesures d’adaptation. Il conviendra de développer, de décliner et d'adapter ces objectifs à tous les niveaux en tenant compte des spécificités des territoires et en particulier à l’échelle régionale et des outre-mer avec l'appui notamment des associations et ONG.

Le CEREMA développera - en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche , les organismes de formation et les opérateurs de l’État - un centre de ressources sur l’adaptation au changement climatique en exploitant au mieux les nouvelles technologies pour faciliter le partage d’expériences, l’accès aux bonnes pratiques et une présentation de cartographie d’acteurs, en particulier à l’échelle territoriale. Il traitera notamment des thèmes suivants : santé (y compris au travail), eau, agriculture, forêt, sols, biodiversité, risques naturels, urbanisme, mobilité, pêche et aquaculture, tourisme, secteur financier. Ce centre de ressources inclura à terme un volet international en support aux actions d’aide au développement de la France et des acteurs français de l’ Agenda mondial de l’action pour le climat, y compris un rôle de veille afin d’apprendre des autres pays.

L’ONERC avec ses partenaires du monde scientifique et de l’éducation organisera des événements de communication pour sensibiliser les acteurs à tous niveaux ainsi que le public à la nécessité des mesures d’adaptation au changement climatique, en exploitant la dynamique qui sera impulsée par la production successive des rapports du GIEC durant son 6e cycle. Des ouvrages et contenus de vulgarisation des nouveaux résultats de la recherche scientifique, ainsi que des supports de médiation scientifique sur l’adaptation au changement climatique, seront publiés en valorisant et encourageant les initiatives novatrices, notamment en appui des événements de communication.

Pour en savoir plus sur le Plan National d'Adaptation au Changement Climatique

Des exemples d'actions

Ressources incontournables

Découvrir l'implication citoyenne sous un autre angle

EluActeur économique Bureau d'études Particulier