Les mécanismes d’adaptation de la biodiversité aux changements climatiques et leurs limites

 
Nombre de pages : 157
Les mécanismes d’adaptation de la biodiversité aux changements climatiques et leurs limites

Présentation

Ce rapport de l'Académie des sciences traite des conséquences du changement climatique sur la biodiversité, et spécifiquement des mécanismes et des limites de l’adaptation de celle-ci.
Il est conçu comme une série de fiches illustrées, structurée en deux grandes parties, et précédée d’un chapitre de synthèse comprenant une conclusion et sept recommandations.

Date de parution

Description

Introduit dans les années 1980, le terme biodiversité recouvre la diversité du vivant à tous ses niveaux d’organisation : de l’ADN aux écosystèmes. On réduit souvent la biodiversité à un nombre d’espèces qui sont généralement les plus visibles, notamment les végétaux supérieurs (arbres, plantes à fleurs…) et les vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens, poissons), dont fait bien sûr partie l’homme. Il existe cependant une biodiversité « invisible », qui concerne les microorganismes, notamment dans les sols (1g de sol comprend de 107 à 109 bactéries…) et les eaux (microalgues, zooplancton…). Alors que près de 2 millions d’espèces sont connues, les estimations du nombre réel dépassent pour la plupart la dizaine de millions. Mais la biodiversité, notamment pour les services qu’en tirent les sociétés humaines, recouvre surtout les interactions entre les êtres vivants (consommation des végétaux par les herbivores, prédation, compétition, mutualisme et symbiose…) qui sont le moteur du fonctionnement des écosystèmes cultivés comme naturels. Au-delà de l’émotion du public vis-à-vis des risques d’extinctions d’espèces emblématiques, ce sont les modifications apportées à ces interactions qui doivent donc retenir le plus d’attention.

Caractéristiques

Date de parution
Thématique
Biodiversité
Eau
Type de ressource
Ouvrage
Rapport d'étude
Auteur
Institut de France - Académie des Sciences
Mots clés
Ecosystème
Activités humaines

À lire également