Vous êtes…

Guadeloupe : Petit Bourg expérimente une ferme agroécologique face aux sécheresses et cyclones

PICTO SAFN

En quoi cette action contribue à l'adaptation au changement climatique ?

Lancé en 2019 sur le domaine expérimental de l'INRAE à Petit-Bourg, en Guadeloupe, le projet EXPLORER met en œuvre un modèle d'agriculture climato-intelligente sous forme de micro-ferme agro-écologique. L'objectif est d'accroître la résilience des systèmes agricoles tropicaux face aux aléas climatiques (principalement sécheresse et cyclone).

Description détaillée

Les changements climatiques génèrent une augmentation de la fréquence et de l’intensité des aléas naturels qui menacent les systèmes agricoles (destruction des cultures, perte de rendements, etc.). Ces défis sont particulièrement prégnants dans les territoires insulaires tropicaux, marqués par de forts enjeux d’autonomie alimentaire. De plus, le secteur agricole en Guadeloupe fait déjà face à de nombreuses contraintes comme la pollution des sols au chlordécone, l’urbanisation, la faible compétitivité des exploitations et la faible autonomie alimentaire.

Lancé en 2019 sur le domaine expérimental de l’INRAE à Petit-Bourg, le projet EXPLORER met en œuvre un modèle d’agriculture climato-intelligente pour répondre au triple enjeu de sécurité alimentaire, d’atténuation des changements climatiques et d’adaptation des agrosystèmes tropicaux. Des scénarios de changements climatiques mis en place pour les territoires étudiés ont permis d’avoir une idée précise de l’évolution de la vulnérabilité de l’agriculture au changement climatique, ce qui s’est traduit par la mise en place d’une micro-ferme agro-écologique pilote où sont testées grandeur nature les solutions envisagées. Organisée en 7 blocs de culture sur lesquels plus d’une cinquantaine d’espèces locales sont cultivées (banane, canne à sucre, tubercules, maraîchage, élevage, etc.), cette petite exploitation d’une surface de 1 ha associe le savoir-faire traditionnel des jardins créoles (agro-écosystème caractérisé par l’association d’une grande diversité de cultures complémentaires) avec de nouvelles technologies (micro-station météorologique qui permet d’établir des corrélations entre la production et le climat). Des bio-intrants (compost, paillage, bio-fertilisants, etc.) sont utilisés pour fertiliser les sols. Des techniques de lutte biologique pour le contrôle des ravageurs sont aussi appliquées sur la micro-ferme. Enfin, le sol est travaillé le moins possible et couvert en permanence, ce qui permet de préserver les ressources disponibles (eau et sol). Les cultures produites sont labellisées “Agriculture Biologique”. Toutes ces pratiques permettent d’optimiser la résilience de l’agro-écosystème en s’appuyant sur un écosystème diversifié et adapté. Afin de favoriser au maximum la biodiversité, des haies multi-strates et diversifiées ont été installées, des bandes fleuries sont présentes au centre des blocs de culture, tout comme un espace exclusivement dédié à la biodiversité avec une mare.

Caractéristiques

Type d'action
Projets locaux
Retour d’expériences
Thématique
Agriculture
Solutions d'adaptation fondées sur la Nature
Territoire
Outre-Mer
Guadeloupe
Impact
Hausse de la température moyenne
Cyclones
Date de début
Date de fin

16.1913912, -61.5903488

Guadeloupe : Petit Bourg expérimente une ferme agroécologique face aux sécheresses et cyclones

Petit-Bourg - Guadeloupe