Valorisation des eaux usées par l'irrigation en forêt méditerranéenne

L'expérimentation méditerranéenne de Cogolin (Var)

Nombre de pages : 12
L'expérimentation méditerranéenne de Cogolin (Var)

Présentation

Marcel Cadillon, Lydia Tremea, Société du canal de Provence et d'aménagement de la région provençale (S.C.P.)
André Malaval, Christian Ripert, Centre national du machinisme agricole du génie rural, des eaux et des forêts (CEMAGREF)

L'expérimentation de réutilisation des eaux usées brutes à Cogolin, aujourd'hui abandonnée, a été suivi durant 5 ans. Elle a montré l'intérêt de valoriser l'eau usée en forêt méditerranéenne sur sol pauvre pour valoriser la forêt, écrêter les crues en limitant les ruissellements et en enrichissant les sols sans accumulation de charge bactérienne. Cette pratique présente néanmoins des risques sanitaires et s'est avérée mal-adaptée comme mesure de prévention des incendies car les apports de nutriments par l'eau usées ont augmenté la production de biomasse de broussailles qui accroit le risque d'inflamabilité de la forêt.

Date de parution

Caractéristiques

Date de parution
Thématique
Eau
Sols
Type de ressource
Production scientifique
Cible
Acteur économique
Auteur
Autres
Territoire
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Mots clés
Action innovante
Activité économique
Arbre
Economie circulaire
Feu de forêt
Idée reçue
Incendie
Maladaptation
Projet expérimental
Réutilisation d'eaux usées
Végétal
Gestionnaire d'espaces forestiers
Chercheur

À lire également